top of page
  • Bir Architecture

QU'EST-CE QUE L'ARTIFICIALISATION DES SOLS ?

Dernière mise à jour : 18 juin

[Café avec l'architecture] - Discutons d'un sujet d'actualité autour d'un café



○ A l’échelle nationale, entre 20 000 à 30 000 ha d'espaces naturels, agricoles et forestiers sont consommés chaque année en moyenne, principalement à destination de l’habitat et de ses infrastructures dédiés.


○ La consommation d’espaces naturels, agricoles et forestiers augmente plus rapidement que la croissance démographique. Tous les territoires sont concernés et en particulier les espaces périurbains peu denses, avec un tissu urbain diffus.


○ L’artificialisation des sols a des conséquences écologiques car elle porte atteinte à la biodiversité, au potentiel de production agricole et de stockage de carbone, elle augmente les risques naturels, en accentuant le ruissellement des eaux pluviales.


○ L’artificialisation des sols a aussi des impacts socio-économiques, car lorsque l’étalement urbain n’est pas maîtrisé, il éloigne les logements des services publics et de l’emploi, il allonge les déplacements et crée une dépendance à la voiture individuelle et à la consommation de carburant. L'augmentation du prix du carburant peut avoir des incidences importantes sur ces ménages.


○ La lutte contre l’artificialisation des sols est une réforme prioritaire, portée par le gouvernement. Un engagement a été pris : atteindre le Zéro Artificialisation Nette (ZAN) en 2050, en s’appuyant sur un premier objectif intermédiaire de réduction de moitié du rythme de la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers (ENAF) dans les 10 prochaines années.




Qu'est-ce que artificialisation des sols ?

  • Il s'agit de la transformation d'un sol naturel, agricole ou forestier, par des opérations d'aménagement, pouvant entrainer une imperméabilisation du sol naturel

  • L'artificialisation résulte de l'urbanisation et de l'expansion des infrastructures (habitats, zones industrielles et commerciales, équipements sportifs ou de loisirs, réseaux de transports, parkings, mines, décharges et chantiers, etc...)




Les conséquences de artificialisation des sols ?

  • L'accélération de la perte de biodiversité par la pollution des cours d'eau, la fracture des écosystèmes rompus par la création des réseaux de transports et les infrastructures, ...

  • L'accélération et amplification du réchauffement climatique

  • L'amplification des ilots de chaleur urbain

  • L'amplification des risques d'inondation plus violentes

  • La réduction de la capacité des terres agricoles à nous nourrir

  • L'accroissement des dépenses liées aux réseaux de transports et infrastructures

  • L'accroissement des besoins en énergie fossile




Comment limiter l'artificialisation des sols ?


  • En réalisant un diagnostic de la situation. En questionnant le besoin pour planifier l'aménagement du territoire. En observant, en informant et en concertant les usagers pour les impliquer dans les prises de décision commune

  • En maitrisant l'étalement urbain et en préservant les espaces naturels, agricoles et forestiers

  • En recomposant la ville sur la ville et en encourageant le recyclage urbain


Commenti


bottom of page